Les mots s’en mêlent : Réunion du jeudi 5 avril 2018

Réunion n°27 de notre club.
ABS/ Excusées : Anne-Marie Andrieux,Marie Bastien, Sylvie Bornais,  Sylvie Dussart, Annie Petit, Marie Szczepaniak.
Surprise : Marie Christine, Anny et Jean-Pierre pensaient ne pas être là, ils sont présents et s’en réjouissent !

Jeanne PEHOURTICQ:

De Jonathan Franzen, Phénomènes naturels
Louis Holland, jeune homme passionné par l'univers de la radio, vient de s'installer dans la région de Boston. Sa vie suit un cours normal, entre petits boulots et relations familiales compliquées, jusqu'au jour où séisme vient tout remettre en cause de manière inattendue. La seule victime n'est autre que l'excentrique grand-mère par alliance de Louis Holland, laquelle laisse derrière elle une fortune estimée à 22 millions de dollars, provoquant déchirures et affrontements dans le clan Holland...
Mais ce qui n'était qu'une comédie familiale se transforme rapidement en un roman politique quand on découvre l'origine du séisme...
Publié à l'origine en 1992, ce roman de Jonathan Franzen est aussi drôle et grinçant que Les Corrections, aussi addictif que Freedom et Purity. On y retrouve le talent polymorphe d'un grand écrivain et sa maîtrise impeccable de l'intrigue.

Jean-Pierre BOCQUET

Le Livre noir du communisme, Stéphane Courtois, Nicolas Werth…

Comment un idéal d'émancipation, de fraternité universelle, se retourna-t-il au lendemain même d'octobre 1917 en doctrine de la toute-puissance de l'Etat, pratiquant la discrimination systématique de groupes sociaux ou nationaux entiers, recourant aux déportations de masse et trop souvent aux massacres gigantesques ?
Quatre-vingts ans après le coup d'Etat bolchevique, une équipe d'historiens et d'universitaires a entrepris, continent par continent, pays par pays, de dresser le bilan le plus complet possible des méfaits commis sous l'enseigne du communisme : les lieux, les dates, les faits, les bourreaux, les victimes.
Le Livre noir du communisme a suscité dès sa parution un débat qui a traversé nos frontières. C'est, sur une tragédie planétaire, le premier livre de référence.
"C'est pour la première fois en un seul volume un panorama international complet du communisme dans toute son étendue géographique et chronologique." Jean-François Revel, Le Point.
"Le Livre noir [...] éclaire d'une lumière noire le totalitarisme le plus durable de notre siècle. C'est une lecture éprouvante et nécessaire." Bruno Frappat, La Croix.
"Lisons-le en silence, en imaginant la réalité de ce qu'il nous dit [...] sur la réalité engendrée par une utopie mortifère qui a exploité le meilleur et le pire de l'être humain." Jacques Amalric, Libération.
Jean-Pierre commence par contextualiser et expliquer pourquoi il a eu envie de relire ce livre aujourd’hui, en 2018… Il rappelle les 80 millions et plus de victimes causées par la dérive totalitariste du communisme.

De Daniel Bourdon, Brigitte Acte II

« L’affaire de Bruay en Artois » continue à passionner les gens, de Bruay et d’ailleurs…
En janvier 2017 paraît Brigitte, histoire d'une contre-enquête, un récit dans lequel Daniel Bourdon révèle des éléments inédits sur l'affaire de Bruay-en-Artois. Suite à cette publication, l'auteur recueille les confidences de nombreux témoins qui, jusqu'à maintenant, n'avaient jamais parlé. Grâce à ces nouvelles déclarations, l'ancien flic poursuit son enquête. Jusqu’au jour où un appel le bouleverse : une femme affirme savoir qui est le meurtrier de la jeune Brigitte Dewèvre. Elle lui donne un nom. Guidé par ses réflexes de policier, Daniel Bourdon exploite cette incroyable révélation, sonne aux portes, sollicite ses contacts. Toutes les pistes convergent vers un même coupable. Quarante-six ans après les faits, aurait-il enfin retrouvé le meurtrier de Brigitte ?

Anne-Marie ANDRIEUX :

Cartes postales de Grèce, Victoria Hislop
Anne-Marie a aimé, pas Annie Larangé
Le nouveau roman de Victoria Hislop nous entraîne en Grèce sur les traces d'un amour perdu. Richement illustré, Cartes postales de Grèce fait chatoyer les couleurs de la Méditerranée.
Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d'une simple initiale : A. Ces cartes ne lui sont pourtant pas destinées. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l'expéditeur ? Mystère.

Portant l'éclat du ciel grec et l'eau cristalline de la mer, ces missives sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, elles cessent cependant d'arriver. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d'oxygène qui la faisait rêver et voyager. Elle prend alors une décision : découvrir ce pays par elle-même.
Minuit sur le canal San Boldo, Donna Leon
Au coeur de la nuit vénitienne, une adolescente chute du pont San Boldo dans un canal. Incapable de nager, Manuela est sur le point de se noyer quand un passant la sauve. Mais elle n’en sort pas indemne, souffrant de dommages cérébraux irréversibles qui la condamnent à garder à tout jamais l’esprit d’une enfant.
Quinze ans plus tard, à l’occasion d’un gala de charité, Brunetti rencontre  la comtesse Lando-Continui, une riche mécène, qui s’avère être la grandmère de Manuela et qui lui demande d’enquêter sur le drame. Elle est convaincue qu’il ne s’agit pas d’un simple accident. Le commissaire hésite car si c’était un crime, il y a prescription. Guidé par la curiosité, la compassion et la volonté d’aider une dame âgée minée par la culpabilité, et, accessoirement la meilleure amie de sa belle-mère, Brunetti finit par accepter l’affaire. Un cas qui s’avère rapidement des plus troublants…

Elisa DAMASSO :

La disparition de Stéphanie Mailer, Joël Dicker

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.
 Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Dictionnaire intime des femmes, Laure Adler

" Ce livre est une invitation au voyage dans un  étrange pays sans frontières, une terra incognita,  un territoire où vit la moitié de l’humanité. On a dit que c’était un continent  noir. Je pense, au contraire, qu’il est habité  par la lumière et bruisse de toutes les voix  qui, vivantes aujourd’hui ou venues du passé  le plus lointain, ont construit notre histoire.
Ce livre est un dictionnaire, donc une  manière d’ “entrer” à sa guise dans ce vagabondage  où des femmes très célèbres cohabitent  avec des anonymes. Il est “intime”,  car il est aussi, à mon insu, une sorte  d’autobiographie. Dire qui l’on admire est  inévitablement une forme de confession.
Mon seul désir est de faire connaître ou  reconnaître ces femmes, tant elles sont pour  moi des exemples qui nous donnent courage,  énergie, espoir. "
Laure Adler

Femmes dans l’histoire- Hauts de France, Christine Duthoit
Pendant des siècles, les femmes se sont battues pour obtenir des libertés parfois infimes, ou pour être reconnues en tant qu’écrivaines, scientifiques, résistantes, politiciennes, sportives, aventurières... Elles ont marqué l’Histoire ou sont restées peu connues, voire ignorées. Certaines pionnières ont bousculé les préjugés, provoqué les bien-pensants, conquis des domaines réservés aux hommes... Evoquer l’histoire des femmes, forcément, c’est faire de belles rencontres. Leur point commun ? L’énergie qu’elles ont dû déployer pour exister dans un monde gouverné par les hommes ! Christine Duthoit nous invite à découvrir le destin de femmes singulières, qui se sont illustrées dans les Hauts-de-France depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours. Ces « figures » ont contribué à sculpter l’identité historique de la région grâce à leurs talents, leur courage, leur esprit, ou ont juste, parfois, laissé l’empreinte de leur différence.

Cécile VERHAEGHE

Origine, Dan Brown
Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao  pour assister à la conférence d'un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.
La cérémonie s'annonce historique car  Kirsch s’apprête à livrer  les résultats de ses recherches qui apportent  une réponse aux questions fondamentales sur l'origine et le futur  de l’humanité.
Légende d’un dormeur éveillé, Gaëlle Nohant
En romancière funambule, Gaëlle Nohant a relevé le défi lancé par Queneau : " Il n'y aura pas de connaissance véritable de Desnos tant qu'on n'en aura pas établi la légende. " Fabuleuse investigation littéraire, Légende d'un dormeur éveillé ressuscite quinze ans d'histoire du poète, des années folles à l'Occupation.
Une traversée du xxe siècle, vivante et tumultueuse, sur les traces d'un héros dont on ne peut que tomber amoureux.
C'est par la fiction que Gaëlle Nohant choisit d'explorer la vie aussi héroïque qu'engagée de Robert Desnos.

On la trouvait plutôt jolie, Michel Bussi
Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits...
Un suspense renversant et bouleversant.
" – Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie.
Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
– Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l'essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l'un d'eux, l'un d'eux peut-être, échappe au sortilège.

Josette ZIELEMAN

L’art de perdre, Alice Zeniter
L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un "harki". Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l'été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ? Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l'Algérie, des générations successives d'une famille prisonnière d'un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d'être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

Josiane LUCIANI :

Frappe-toi le cœur, Amélie Nothomb
Le livre commence par "Marie aimait son prénom. Moins banal qu'on ne le croyait, il la comblait. Quand elle disait qu'elle s'appelait Marie, cela produisait son effet. "Marie", répétait-on, charmé".
Un roman court, percutant, froid, et qui pourtant ne parle que d'une seule chose magnifique :
l'amour … et son poison la jalousie.
Marie veut susciter l'envie. Pour cela, elle trahira souvent sa soeur, puis plus tard son premier enfant: une fille qui lui pardonnera tout avec une maturité étonnante chez un enfant. Jusqu'à...
Il y a aussi la mère, la femme, l'amitié, l'enfance.
Il y a encore le destin qui s'amuse à nous renvoyer ce que nous fuyons.

L’impossible définition du mal, Maud Tabachnik
Viktor Braunstein, commissaire principal à la Direction des recherches criminelles, est dégradé pour avoir voulu faire le ménage dans la bureaucratie moscovite. Sanction immédiate : il est envoyé en tant qu'adjoint au commissariat numéro 1 de Rostov-sur-le-Don. Braunstein commence juste à prendre ses marques dans ce nouvel environnement et découvrir les moeurs de la province, quand l'actualité criminelle le rattrape... Une jeune femme, Hélène Koskas, est retrouvée morte au milieu des bois. Si son identité et son histoire ne font guère de mystères ― elle devait venir gonfler le nombre des femmes slaves sur les trottoirs des capitales européennes ―, c'est son corps, mutilé, qui interpelle. Suivant le mode opératoire de l'assassinat, tout laisse à penser que ce crime porte la signature du tueur cannibale, un dangereux spree killer en cavale depuis plus de dix ans. Si le meurtrier le plus recherché de Russie est dans la région, il n'y a aucune raison pour qu'il ne récidive pas dans les jours prochains. L'enquête commence... Un récit sombre au plus profond de la Russie d'aujourd'hui : une nation qui se cherche entre la postérité des tsars, un mythe soviétique décadent et le pouvoir actuel conservateur et autoritaire.


Brigitte CAPP


La danse des vivants, Antoine Rault
Eté 1918. Dans un hôpital militaire, un jeune homme se réveille amnésique. Il a tout oublié de son passé, jusqu'à son nom, mais parle aussi bien le français que l'allemand.
Les services secrets français voient en lui l'espion idéal. Ils lui donnent l'identité d'un mort allemand. Mais peut-on être un autre quand pour soi-même on est personne ?
Grande fresque historique et roman d'aventures captivant, où personnages imaginaires et réels se côtoient, La danse des vivants nous entraîne dans une épopée à travers l'Allemagne de Weimar. C'est toute l'Europe de l'entre-deux-guerres déchirée par la violence des nationalismes et des idéologies que nous dépeint l'auteur à travers ce héros sans mémoire.
De surprises en surprises, une réflexion sur l'identité et le destin de l'homme emporté et bouleversé par la marche de l'Histoire.



Dans les eaux du Grand Nord, Ian MC Guire

Un baleinier du XIXe siècle met le cap sur l'Arctique avec un tueur à bord... un roman de survie sombre, puissant et original.
Puant, ivre, brutal et sanguinaire, Henry Drax est harponneur sur le " Volunteer ", un baleinier du Yorkshire en route pour les eaux riches du cercle polaire arctique. Patrick Sumner, un ancien chirurgien de l'armée traînant une mauvaise réputation, n'a pas de meilleure option que d'embarquer sur le baleinier comme médecin. En Inde, pendant le siège de Delhi, Sumner a cru avoir touché le fond de l'âme humaine, et espère trouver du répit sur le " Volunteer "... Mais pris au piège dans le ventre du navire avec Drax , il rencontre le mal à l'état pur et est forcé d'agir. Alors que les véritables objectifs de l'expédition se dévoilent, la confrontation entre les deux hommes se jouera dans l'obscurité et le gel de l'hiver arctique.
Marie-Christine BAUJARD

L’archipel du chien, Philippe Claudel
Très bien, très bien écrit.
« Le dimanche qui suivit, différents signes annoncèrent que  quelque chose allait se produire.
Ce fut déjà et cela dès l’aube une chaleur oppressante, sans  brise aucune. L’air semblait s’être solidifié autour de l’île,  dans une transparence compacte et gélatineuse qui déformait  ça et là l’horizon quand il ne l’effaçait pas : l’île flottait au milieu de nulle part. Le Brau luisait de reflets de  meringue. Les laves noires à nu en haut des vignes et des  vergers frémissaient comme si soudain elles redevenaient  liquides. Les maisons très vite se trouvèrent gorgées d’une haleine éreintante qui épuisa les corps comme les esprits.
On ne pouvait y jouir d’aucune fraîcheur.
Puis il y eut une odeur, presque imperceptible au début, à  propos de laquelle on aurait pu se dire qu’on l’avait rêvée,  ou qu’elle émanait des êtres, de leur peau, de leur bouche,  de leurs vêtements ou de leurs intérieurs. Mais d’heure en  heure l’odeur s’affirma. Elle s’installa d’une façon discrète,  pour tout dire clandestine. »

Annie LARANGE

Quand Dieu apprenait le dessin, Patrick Rambaud
Au début du ixe  siècle, «  nous étions à l’âge des ténèbres. Le palais des doges n’avait pas encore remplacé la lourde forteresse où s’enfermaient les ducs. Les Vénitiens étaient ce peuple de marchands réfugiés dans les lagunes, pour se protéger des barbares. Ils ne voulaient pas affronter des ennemis mais cherchaient des clients  : aux uns, ils vendaient des esclaves, aux autres du poivre ou de la soie. Leur force, c’étaient les bateaux – dans une Europe encore aux mains des évêques et des Papes.  »
Venise la récalcitrante excite les convoitises et s’exaspère du pouvoir de Rome. Le 31 janvier 828, le doge de Rialto envoie deux tribuns en mission à Alexandrie pour ramener par tous les moyens la dépouille momifiée de saint Marc… Sous la protection d’un évangéliste de cette renommée, Venise pourra traiter d’égale à égale avec Rome et fonder ainsi une république de mille ans… Le roman d’une époque méconnue, racontée avec brio et ironie par Patrick Rambaud.
Entrez dans la danse, Jean teulé

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement
Et s'est répandue dans Strasbourg
De telle sorte que, dans leur folie,
Beaucoup se mirent à danser
Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois
Sans interruption,
Jusqu'à tomber inconscients.
Beaucoup sont morts.
Chronique alsacienne, 1519

Le jour où les lions mangeront de la salade verte
L’homme est un lion pour l’homme... Et les lions ne s’embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous... C’est ce que Romane appelle la « burnerie » ! Trentenaire passionnée et engagée, Romane a créé pour aider ces félins mal embouchés une société qui leur propose des sessions de relooking intégral de posture et de mentalité. Dans son nouveau groupe, elle a de très beaux cas. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d'affaire, PDG d'un grand groupe de cosmétique, charismatique en diable, mais horripilant spécimen de « burné » égotique. Saura-t-elle le conduire à faire évoluer ses comportements pour l'amener à révéler autrement sa puissance intérieure avec plus de justesse et de respect pour les autres? Une chose est certaine : elle va avoir du fil à retordre...


De Marion Montaigne des bd’s
4 tomes

La sorcière, Camilla Läckberg
Nea, une fillette de 4 ans, a disparu de la ferme isolée où elle habitait avec ses parents. Elle est
retrouvée morte dans la forêt, à l endroit précis où la petite Stella, même âge, qui habitait la même ferme, a été retrouvée assassinée trente ans plus tôt. Avec l équipe du commissariat de Tanumshede, Patrik mène l enquête, tandis qu Erica prépare un livre sur l affaire Stella. Sur la piste d une très ancienne malédiction, les aventures passionnantes d Erica et de Patrik
continuent, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Anny BOCQUET
1984, George Orwell
«De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.»


À lire, ou relire !

Prochaine réunion le jeudi 7 juin 2018à 14heures.

À bientôt !!!

 

 

 

Mairie de Téteghem, Grand Place, 59229 Téteghem Tél : 03 28 58 87 87


Mairie de Coudekerque-Village Rue Géry Delattre 59 380 Coudekerque-Village 03 28 64 79 87

/* Ville de Téteghem */